Retour à la liste

Retour sur les forums d'information du 2 et 3 juillet !

03/07/2019
Actualité

Deux forums d'information ont eu lieu autour du projet éolien du Pays d'Auge en ce début d'été. Le premier s'est déroulé à Norrey-en-Auge le 2 juillet de 18h à 21h. Le second était à Barou-en-Auge le 3 juillet de 14h à 17h. Les élus de Moutiers-en-Auge n'ayant pas donné leur accord, aucune permanence n'a été organisée dans cette commune.

forum

Lors de ces forums d'information, les riverains pouvaient découvrir à travers plusieurs supports, la trame finale ainsi que les principales informations sur le projet et la démarche de concertation.

Ils pouvaient également s'immerger dans la trame et les photomontages grâce à des lunettes de réalité mixte permettant une visualisation en 3D.

Enfin, un film sur la construction des parcs éoliens était projeté.

Les développeurs VSB Energies Nouvelles et Nordex France étaient présents pour répondre aux questions. Vous trouverez ci-dessous un échantillon des échanges :

 

Affiche

Sur l'éolien

"L'énergie produite par les éoliennes sera t-elle stockée?"

Réponse de Nordex France et VSB : Contrairement aux projets situés sur les îles françaises d'outre-mer, il n'est pas prévu de stocker l'énergie produite par les éoliennes de ce projet. Celle-ci est prioritaire sur le réseau, ce qui garantie son utilisation optimum. Ainsi les sources d'énergie sont complémentaires et permettent d'optimiser le système électrique.

"Que se passe t-il lorsqu'une éolienne est défectueuse?

Réponse de Nordex France et VSB : Les techniciens d'exploitation et de maintenance basés à proximité du parc sont en charge de garder le parc en état de fonctionnement. Les délais d’intervention sont très cours afin d’assurer au mieux la disponibilité de l’éolienne et la production électrique associée. Ainsi, la maintenance des parcs est effectuée régulièrement selon une grille fournie par le constructeur (ici Nordex France), maintenances dites préventives, afin d’assurer le bon fonctionnement de l’éolienne par tout temps. Elles peuvent également prendre la forme de maintenances dites curatives en cas d’imprévus.

 

Sur le projet

 

"Quelle est la durée de l'instruction?"

Réponse de Nordex France et VSB : La durée d’examen du dossier une fois déposé est réglementairement de 4 mois. Au cours de ces 4 mois, l’instruction peut être suspendue en cas de demande de compléments concernant le dossier et ce jusqu’à réception de ceux-ci. Une fois le dossier jugé recevable (et donc complet), s’en suit l’enquête publique sous 3 mois puis une décision préfectorale dans les 2 mois suivants. L’instruction du dossier est donc de réglementairement 9 mois, mais dans les faits prend en moyenne un peu plus d'une année.

"Grace aux retombées fiscales, pourrait-on supprimer les impôts dans la commune de Barou-en-Auge ?"

Réponse de Nordex France et VSB : Il revient au conseil municipal de choisir l'allocation qu'elle souhaite faire des retombées fiscales et des retombées résultant des convention d'occupation du domaine de la commune. A ce titre, elle peut en effet choisir de réduire les impôts locaux afin de faire bénéficier à l’ensemble de ses administrés une partie des retombées engendrées par le parc éolien. La commune doit tout d’abord s’adresser aux services fiscaux afin d’avoir les possibilités associées.

"Que pouvez-vous faire par rapport au bruit et à la lumière des éoliennes?"

Réponse de Nordex France et VSB : Nous pouvons brider les éoliennes afin de diminuer le bruit à certains moments. Ces bridages sont déterminés par les différents bureaux d'études intervenant sur le projet en fonction des résultats des mesures effectuées in situ. En ce qui concerne les flashs lumineux, une étude est réalisée selon différents critères (étude disponible dans le dossier d’étude d’impact) et détermine quelles éoliennes passent en balisage primaire et balisage secondaire. Ainsi les intensités de flashs lumineux peut être différents selon les éoliennes et réduire de ce fait les nuisances visuelles de nuit. Des travaux sont également menés à l’échelle nationale avec la DGPR (Direction Générale de la Prévention des Risques) pour mettre en place des balisages dits « circonstanciels » pour ne pas maintenir les flash lumineux en permanence.

Remarque : "Nous souhaiterions des arbres le long de la route et autour du village de Norrey."

Réponse de Nordex France et VSB : Nous notons cette idée. Nous pourrons continuer à travailler avec vous sur les mesures d'accompagnement lors des prochains ateliers de concertation.

Affiche

Affiche 2

Sur les études

"Une contre-expertise peut-elle être demandée afin de vérifier les données des études réalisées ? Les bureaux d'études sont payés par les développeurs, nous souhaiterions une étude financée indépendamment, demandée par l'association locale."

Réponse de Nordex France et VSB : Le rôle des services instructeurs de l’administration est de juger ces études grâces aux différents spécialistes (acoustiques, environnementaux, paysagistes) mandatés par le développeur. Lorsque des anomalies sont détectées (par ex : nombre d'inventaires trop faibles), des demandes de complément sont alors émises. Néanmoins, les particuliers et/ou associations désirant mandater des contre-expertises ont tout à fait le droit de le faire.

"Quand est-ce que les études seront disponibles?

Réponse de Nordex France et VSB : Nous pourrons vous fournir les études d'ici octobre ou novembre.

 

Sur la construction

 

"Comment se passe le raccordement?"

Réponse de Nordex France et VSB : Le développeur s’occupe de centraliser la production de toutes les éoliennes vers un seul et même point : le poste de livraison. De ce poste de livraison, c’est Enedis (ex ERDF) qui gère les travaux de raccordement vers le poste source le plus proche pour évacuer l’énergie produite sur le réseau. Ces travaux sont encadrés par la signature d’une convention de raccordement entre le développeur et Enedis après obtention de l’autorisation du projet, et sont également financés par le développeur.

"Par où arriveraient les éoliennes lors de la construction du parc?"

Réponse de Nordex France et VSB : Les éoliennes arriveraient de Rouen, en passant par St-Pierre-sur-Dives puis feraient le tour de Louvagny avant d'arriver à Barou-en-Auge.

"A combien de mètres des chemins sont installées les éoliennes?"

Réponse de Nordex France et VSB : Les éoliennes se trouvent entre 30 et 75 m des chemins. 

Forum

Enregistrez-vous ou connectez-vous pour commenter

Se connecter / S'enregistrer